Photo reporter et artiste

En 1967 a l'occasion d'une sortie avec un groupe d'amis dont les familles étaient dans le show business nous sommes allés à l'Olympia et ce soir là Jimi Hendrix Experience se produisait. Le souvenir est flou mais j'avais un appareil photos et les photos sont bien nettes. À cette même époque, mon père m'avait demandé de faire quelques photos et l'une d'entre elles prise dans la montagne en compagnie d'un berger a été choisie pour la pochette d'un de ses disques. C'est par ces deux évènements que mon goût pour la photographie argentique a pris naissance. 

photos extraites de plusieurs reportages. Clint Eastwood; Jérôme Seydoux; Rostropowitch; Earth wind and fire; David Stein; Malcom Forbes; Vic Hislop; Japon; Docteur Maréchal; Alice Cooper

1972-2000

Les photographies de l'enregistrement du disque Paris Populi de Georges Coulonges et Francis Lemarque avec une pléiade de stars de la chanson Française des années 70 a été mon presque premier reportage. Dans le même temps je photographiais les musiciens dans les salles parisiennes telles que Campagne Première, le New Morning, le Palais des glaces, Le Palace; le Bataclan et les concerts KCP. La première personne qui a vraiment regardé mon travail a été Philippe Koechlin et de temps en temps il me publiait dans Rock et Folk. Mon désir de changement était plus fort. Chris Marker, me conseilla d’aller voir Marc Riboud et j’ai été son assistant jusqu’en 1986. 

Photos de earth wind and fire, Iggy Pop, James brown, Ivry Gitlis, Frank Zappa

1972-1981

J'éprouvais un intense désir d'échanges et de découvertes. J'ai travaillé comme assistant ingénieur du son au mythique Studio Davout. Puis j'ai rencontré Henry Jean Enu, qui venait de créer le journal "Le Parapluie", et le groupe "Fille qui mousse", dans lequel j'ai joué de la basse électrique. Nous avons donné plusieurs concerts comme le relate Serge Loupien dans son livre "La France Underground". Après un séjour au Canada, je me suis fait engager aux croisières Paquet et quelques années plus tard, je sympathiserais avec Jérôme Seydoux, pour qui j'allais travailler longtemps. 

Stephane korb, guitare et peintures australie, indiens, chine, jimi hendrix, Iles Maurice

2000-2024

Ensuite, ce fut de manière plus occasionnelle car je me consacrais à des reportages et durant cette période je travaillais beaucoup avec la presse. Aux début des années 2000, j'ai ajouté des pinceaux a mes Leïca en utilisant des techniques artistiques qui fusionnent l'acrylique, l'huile, l'encre et le report d'image par procédé artisanal de sérigraphie, que ce soient avec mes propres photographies ou celles de photographes, en fonction des arrangements. Il s'agit d'un travail régulièrement exposé qui suscite l'intérêt des collectionneurs et des amateurs d'art. 

SITE EN CONSTRUCTION Copyright © Stéphane Korb . Tous droits réservés.

Le site www.stephanekorb.com et tout son contenu sont protégés par le code de la propriété intellectuelle et les lois internationales sur le droit d'auteur.

The website www.stephanekorb.com and all its content are protected by the Intellectual Property Code and international copyright laws.

Nous avons besoin de votre consentement pour charger les traductions

Nous utilisons un service tiers pour traduire le contenu du site web qui peut collecter des données sur votre activité. Veuillez consulter les détails dans la politique de confidentialité et accepter le service pour voir les traductions.